Cicatrices

Les interventions possibles :

Lipofilling

peau

Dès qu’une incision ou un traumatisme atteint le derme (partie profonde de la peau), cela engendre une cicatrice.
Le tissu cicatriciel n’est pas identique au tissu qu’il remplace, il manque d’élasticité. Il est plus sensible aux ultraviolets, il ne contient pas de poil.
Il est impossible de faire disparaître une cicatrice que ce soit par la chirurgie ou par les pommades, les lasers, les peelings… L’objectif d’un traitement chirurgical est donc d’améliorer une cicatrice pour qu’elle soit plus discrète.
Le traitement ne peut être proposé qu’après une stabilisation de 1 à 2 ans dans les cas suivants :
- Cicatrice indurée et rétractile pouvant limiter certains mouvements
- Cicatrice instable qui s’ouvre fréquemment et qui s’aggrave en se creusant
- Cicatrice hypertrophique ou chéloïde : en relief peut être rouge et douloureuse. Le traitement est délicat car les récidives sont nombreuses
- Cicatrice inesthétique : élargie, irrégulière, colorées, enfoncée, adhérente
Le lipomodelage a pour objectif de combler le creux causé par la cicatrice et d’améliorer sa souplesse.
L’hospitalisation est ambulatoire : entrée-sortie le jour même.

Informations pratiques

Remboursement En partie
Hospitalisation 1 jour
Arrêt d'activité 2 à 3jours
Tarif à partir de 800€

Ce qu'il faut savoir

Avant l'intervention

Déroulement médical

  • 1 consultation chirurgicale: Après l’analyse votre demande et un examen clinique spécialisé, je vous explique clairement ce qui est réalisable.
  • 1 consultation d’anesthésie est nécessaire afin de vous prescrire un bilan préopératoire.
  • Des photographies médicales seront réalisées.

Mes conseils

  • Le tabagisme augmente le risque de complications post-opératoires. Vous pouvez téléphoner à Tabac-info-service (3989) pour mettre toutes les chances de votre côté.
  • Ne consommez aucun médicament contenant de l’aspirine 10 jours avant et après l’intervention.
  • Vous pouvez me contacter à tout moment pour un complément d’information.
  • Appelez moi la veille si vous avez de la toux ou de la fièvre.

Le jour J

Déroulement médical

  • Soyez à jeun depuis 6 h si c’est une anesthésie générale.
  • Vous serez accueilli(e) par la clinique puis dirigé(e) dans votre chambre.
  • Vous prendrez une douche bétadinée.
  • Réalisation des dessins préopératoires.
  • Il s'agit d'une chirurgie ambulatoire. L'entrée et la sortie se font le jour même.

Mes conseils

  • Venez sans bijoux, sans vernis.
  • Prévoyez une tenue confortable pour la sortie.

L’intervention

Se déroule sous anesthésie locale approfondie par des tranquilisants intraveineux ou sous anesthésie générale.
Elle dure 1 heure.
On commence par un repérage précis des zones de prélèvement de la graisse ainsi que des sites de réinjection.
Le prélèvement de tissu graisseux se fait à l’aide d’une très fine canule de lipoaspiration par des micro-incisions cachées dans les plis naturels.
On procède ensuite à une centrifugation qui filtre la graisse et la purifie.
La réinjection des cellules graisseuse se fait à l’aide de micro-canules à partir d’incisions de 1 mm. Celle-çi s’effectue dans différents plans et de façon multidirectionnelle afin d’augmenter la surface de contact entre les cellules implantées et les tissus receveurs, ce qui améliore la survie des cellules adipeuses greffées.

Après l'intervention

Déroulement médical

  • Je viens m’assurer que les suites post-opératoires sont simples.
  • Les suites post- opératoires sont peu douloureuses.
  • La récupération physique est rapide.
  • Les bleus et le gonflement disparaissent en 15 jours.
  • Le résultat s’évalue à 3 mois le temps du remodelage.
  • Les cicatrices sont invisibles.

Mes conseils

  • Arrêt d’activité 2 à 3 jours.
  • Protégez du soleil la zone opéree par un écran total pendant 3 semaines.
  • Une proportion variable entre 30 et 40 % de la graisse est vouée à fondre.

Plasties

peau

Dès qu’une incision ou un traumatisme atteint le derme (partie profonde de la peau), cela engendre une cicatrice.
Le tissu cicatriciel n’est pas identique au tissu qu’il remplace, il manque d’élasticité, est plus sensible aux ultraviolets et ne contient pas de poil.
Il est impossible de faire disparaître une cicatrice que ce soit par la chirurgie ou par les pommades, les lasers, les peelings… L’objectif d’un traitement chirurgical est donc d’améliorer une cicatrice pour qu’elle soit plus discrète.
Le traitement ne peut être proposé qu’après une stabilisation de 1 à 2 ans dans les cas suivants :
- Cicatrice indurée et rétractile pouvant limiter certains mouvements
- Cicatrice instable qui s’ouvre fréquemment et qui s’aggrave en se creusant
- Cicatrice hypertrophique ou chéloïde : en relief peut être rouge et douloureuse. Le traitement est délicat car les récidives sont nombreuses
- Cicatrice inesthétique : élargie, irrégulière, colorée, enfoncée, adhérente. Les techniques de plastie sont variées, elles visent soit à déplacer la cicatrice dans des zones plus discrètes soit à l’affiner, soit à améliorer sa souplesse
L’hospitalisation est ambulatoire : entrée-sortie le jour même.

Informations pratiques

Remboursement En partie
Hospitalisation 1 jour
Arrêt d'activité 1 à 2 jours
Tarif 300€ à 800€

Ce qu'il faut savoir

Avant l'intervention

Déroulement médical

  • 1 consultation chirurgicale: Après l’analyse de votre demande et un examen clinique spécialisé, je vous explique clairement ce qui est réalisable.
  • 1 consultation d’anesthésie est nécessaire afin de vous prescrire un bilan préopératoire.
  • Arrêtez de fumer 6 à 8 semaines avant l’intervention.
  • Des photographies médicales seront réalisées.

Mes conseils

  • Le tabagisme augmente le risque de complications post-opératoires. Vous pouvez téléphoner à Tabac-info-service (3989) pour mettre toutes les chances de votre côté.
  • Ne pas consommer d’aspirine ou d’anti-inflammatoires 10 jours avant l’intervention.
  • Vous pouvez à tout moment me contacter pour toute information complémentaire.
  • Appelez moi la veille si vous avez de la toux ou de la fièvre.

Le jour J

Déroulement médical

  • Vous serez accueillie par la clinique puis dirigé(e) dans votre chambre.
  • Vous prendrez une douche bétadinée.
  • Réalisation des dessins préopératoires.
  • Il s'agit d'une chirurgie ambulatoire. L'entrée et la sortie se font le jour même.

Mes conseils

  • Venez sans bijoux, sans vernis.
  • Prévoyez une tenue confortable pour la sortie.

L’intervention

L’intervention se déroule soit :
- sous anesthésie locale
- sous anesthésie locale complétée par des tranquillisants intraveineux
- sous anesthésie générale (il faut être à jeun 6 heures avant l’intervention).

L’intervention dure entre 30 minutes et 1h30 en fonction de la complexité du geste

Les tentatives de corrections chirurgicales sont multiples :
- excision de la cicatrice défectueuse et fermeture selon une technique parfaite en 1 ou 2 fois
- lambeau local : la peau est déplacée pour recouvrir la zone cicatricielle
- la greffe de peau totale ou mince qui remplace la cicatrice
- L’expansion cutanée : un ballonnet gonflable est placé sous la peau saine avoisinante et au fur et à mesure du gonflement (sur plusieurs semaines), permet de distendre la peau. L’excédent cutané ainsi obtenu lors de l’ablation des ballons peut recouvrir la zone cicatricielle

Voir les photos de l'intervention

Après l'intervention

Déroulement médical

  • Je m’assure que les suites opératoires sont simples.
  • Il n’y a pas de véritable douleur mais plutôt une sensation de tension.
  • Les premiers jours il faut éviter de « forcer » sur les cicatrices par des mouvements qui solliciteraient trop la zone opératoire.
  • Un léger gonflement (oedème) et quelques bleus apparaissent les jours suivant et disparaissent en 15 jours.
  • Durant la phase de cicatrisation des démangeaisons et un écoulement jaunâtre sont fréquents.
  • Les fils sont retirés à 15 jours ou plus tôt s’il s’agit du visage.
  • Le phénomène de cicatrisation est aléatoire mais le résultat s’évalue entre 1 et 2 ans.
  • Dans le cadre d’une correction chirurgicale d’une cicatrice, il est fondamental de contrôler régulièrement l’évolution et l’aspect de celle-ci. C’est le seul moyen d’être sûr de repérer les troubles de cicatrisation et de leur appliquer un traitement approprié.

Mes conseils

  • Un arrêt d’activité de 1 ou 2 jours est licite.
  • Durant toute l’évolution de la cicatrisation il est important d’en prendre soin.
  • Protéger du soleil pendant 1 an : vêtements, chapeau, crème solaire protectrice.
  • Hydrater la peau avec une crème neutre et masser régulièrement car cela aplanit la cicatrice.
  • Dans certains cas je vous prescris du silicone en plaque ou en gel afin de diminuer les rougeurs ou l’aspect boursouflé.