Catégories
Informations

Augmentation mammaire réductrice: 3 choses à savoir sur la chirurgie | Prof. Raffaele Rauso

Avoir un sein prospère n'est pas toujours une source de fierté. Dans certains cas, en effet, une hyperplasie mammaire représente un réel problème pour la patiente, pas seulement esthétique. Pour cette raison, comme le rapporte l'AICPE (association italienne de chirurgie esthétique et plastique), plus de 5 000 femmes choisissent de subir une chirurgie de réduction mammaire chaque année.

La procédure est connue sous le nom de mastoplastie réductrice. Voici 3 choses importantes à savoir sur cette chirurgie esthétique du sein.

1. Réduisez la poitrine pour augmenter l'estime de soi

Choisir de réduire votre décolleté d'une ou plusieurs tailles représente non seulement un choix fonctionnel mais aussi esthétique. En réduisant la poitrine, il est possible de remédier aux problèmes de posture, de mouvements mais aussi d'estime de soi. Souvent, en effet, un sein particulièrement gros peut être source d'embarras et d'insécurité, de manière à conditionner également le choix de la tenue et plus encore les relations sociales. Le recours à l'opération représente donc une renaissance pour de nombreuses femmes.

2. Allaitement maternel après mastoplastie réductrice

Le souci de nombreuses femmes qui choisissent de subir une mastoplastie réductrice est le risque de perdre la fonction de l'allaitement maternel. À cet égard, il convient de noter que tout dépend du degré d'hyperplasie mammaire et de la technique conséquente nécessaire pour la corriger. En effet, la procédure chirurgicale implique une élimination importante des tissus glandulaires et tissulaires et il n'est pas toujours possible de préserver la fonctionnalité et l'intégrité des canaux galactophores. Le chirurgien communiquera donc, lors de la visite, la possibilité de pouvoir allaiter ou non après augmentation mammaire.

3. Qu'en est-il des cicatrices?

Lors d'une intervention esthétique, la crainte de signes évidents après un certain temps après l'opération est assez courante. En ce qui concerne la mastoplastie réductrice, l'opération implique des incisions (et donc des sutures) à la fois péri-aréolaires à la fois verticalement et sous le sillon mammaire. Cependant, au fil du temps, les résultats des cicatrices seront absolument moins évidents.

Pour plus d'informations sur la chirurgie mammaire réductrice à Naples, veuillez contacter le professeur Rauso Raffaele.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *