Catégories
Informations

"Période Covid": toutes les réponses aux questions des patients – Chirurgie plastique – Catane

Si après le verrouillage de nombreuses interdictions sont tombées, le resserrement imposé cet été pour freiner les contagions a indiqué des règles précises dans la vie quotidienne de chacun, comme l'espacement (la précaution la plus importante pour éviter les gouttelettes) l'obligation de porter un masque si vous êtes à moins d'un mètre, l'obligation de rester à la maison avec une température corporelle supérieure à 37,5 ° C, l'observation de diverses mesures d'hygiène comme le lavage des mains souvent avec des solutions alcoolisées. Ce sont les transformations d'un monde qui change rapidement ses règles. Mais si dans ce paysage sans précédent notre vie a beaucoup changé, Médecine esthétique, chirurgie plastique et désir de beauté sont de retour sur scène, comme avant et plus qu'avant, focaliser la loupe, ainsi que sur la sécurité, la protection et la prévention, sur l'observation des rêves et des besoins humains. Au cœur de l'atelier créatif de la beauté, où le visage et le corps, mais aussi l'âme, sont repensés et remodelés, la demande de soins de beauté a augmenté: une formule gagnante pour mieux vivre la «période Covid» et rendre la vie plus heureuse, une tendance qui incarne la liberté expressive et exploratoire, l'optimisme, l'envie d'évasion.

Penser un traitement non pas comme un pur exercice esthétique, mais comme un art de vivre: une manière de se régénérer et de redéfinir sa place dans le monde, de se retrouver ou de se transformer en ce que l'on veut, une mission qui embrasse simultanément la culture de l'être , d'apparaître et de devenir. Et c'est suite à cette pensée que nous avons demandé au chirurgien plasticien Maria Stella Tarico les réponses aux questions les plus fréquemment posées par les patients en cette "période Covid", à elle qui avec une énergie inépuisable incarne la capacité de l'esthétique à se rapporter au contemporain.

– Les traitements de médecine esthétique peuvent-ils être effectués en toute sécurité pendant cette «période Covid»?
"Absolument. J'ai suspendu l'activité ambulatoire pendant la période de verrouillage, bien qu'il n'y ait eu aucune restriction sur les études médicales. C'était un choix éthique, car nos thérapies médicales sont utiles mais pas urgentes. Avec la même attention portée à la santé des patients, après la phase critique, j'ai rédigé les lignes directrices pour recommencer à travailler en toute sécurité. Le respect de ces règles est un devoir mais aussi une nécessité pour un médecin consciencieux. Les règles concernent à la fois la désinfection des cliniques et les appareils fournis par le médecin et la gestion des patients. Quant aux thérapies médico-esthétiques, les risques et bénéfices restent identiques à ceux du passé, sans préjudice du bon diagnostic et de la compétence dans l'exécution de la technique. Les avertissements au patient et les précautions à prendre sont également sensiblement identiques à ceux fournis précédemment, et en eux-mêmes très précis ".

– Les demandes de traitements ont-elles diminué?
"Loin de là! À la réouverture, les demandes étaient nettement supérieures aux attentes. La longue période d'isolement a provoqué une sorte de réaction: pour reprendre sa vie, on part des soins personnels. Non seulement cela: probablement le moment de peur, d'incertitude, de solitude a conduit chacun à se rencontrer plus profondément et à réfléchir à la préciosité de la vie, et à quel point il est gratifiant et agréable de consacrer un espace personnel. En évaluant la précarité de la vie, on peut abandonner beaucoup mais pas la beauté pour se sentir mieux dans sa peau ».

– Peut-on faire plus de thérapies au cours de la même séance?
«C'est une demande très fréquente pour optimiser les temps et éviter d'aller plusieurs fois en studio. Plusieurs thérapies peuvent être réalisées au cours d'une même séance à la fois lorsqu'il y a synergie d'action entre elles et lors d'interventions dans des domaines différents. Par exemple, il est possible de réaliser à la fois un traitement au Botox pour corriger les rides du tiers supérieur du visage et un comblement pour les lèvres, ou d'utiliser les fils de traction pour remodeler l'ovale du visage ".

– Quelle thérapie peut être réalisée pour redonner au visage une apparence fraîche et lumineuse?
«La longue suspension des traitements de médecine esthétique a vraiment entraîné une peau déshydratée et un teint terne chez de nombreuses personnes. L'idéal, dans ces cas, est la bio-revitalisation cutanée. Ceci en général alors que, dans le détail, il faut souligner qu'il faut toujours précéder les traitements avec le contrôle pour la mesure des paramètres cutanés, l'examen physique et la collecte de données, et enfin prescrire les thérapies appropriées et personnalisées ".

– L'utilisation de masques peut-elle provoquer des impuretés cutanées?
«On a vu que l'utilisation de masques prédispose à la dermatite, à la réactivité cutanée et même à la peau impure. Des cosmétiques appropriés doivent être adoptés. Le médecin esthétique peut diagnostiquer un biotype et identifier les cosmétiques idéaux pour chaque patient. Cependant, en général, on peut dire que, pendant cette période, les hydratants légers, les émulsions dans l'huile, l'eau ou le gel sont préférés, afin d'assurer une absorption rapide et d'éviter l'effet occlusif ».

– La protection solaire est-elle toujours indispensable?
"C'est vrai! C'est un produit à inclure sans aucun doute dans la prescription cosmétologique, sachant qu'une longue période de vie en intérieur prédispose la peau à être plus sensible et réactive au soleil ».

– Beaucoup n'ont pas résisté et ont expérimenté le "faites-le vous-même" …
«Il n'y a rien de plus dangereux. Ne jouez pas avec les aiguilles! Il est essentiel d'établir qu'il s'agit de thérapies médicales nécessitant une formation spécifique. Il est imprudent, imprudent et superficiel de penser que vous pouvez vous guérir. Le risque est élevé, en fait les complications ont augmenté pendant cette période, avec des issues permanentes possibles ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *